Logo Préfecture
Rechercher dans
Relevage de l’épave du yacht Reine d’Azur au large de l’île du Levant (83) – La préfecture maritime de la Méditerranée attentive au déroulé des opérations
Relevage de l’épave du yacht Reine d’Azur au large de l’île du Levant (83) – La préfecture maritime de la Méditerranée attentive au déroulé des opérations
17 janv. 2022

A compter du 18 janvier, des moyens de la société mandréenne Applisub, spécialisée en travaux sous-marins et relevage d’épave, embarqués à bord de la barge Ignasios III de la société grecque Spanopoulos, « salvage master »[1], spécialisée dans le relevage d’épave, vont entreprendre des travaux destinés à sortir de l’eau l’épave du yacht Reine d’Azur, victime d’un important incendie en août dernier, et coulé par environ 55 mètres de fond au large de l’île du Levant (83).

 

La première partie de ces travaux, prévus sur plusieurs jours, va consister en l’installation et l’amarrage de la grue flottante et d’un barrage antipollution déployé à la verticale de la position du yacht, ainsi que celle des installations nécessaires aux plongeurs sous-marins.

Une fois la sécurité des équipes engagées assurée, les travaux de préparation sur l’épave pourront commencer. L’épave sera déposée sur la barge de la société Spanopoulos à bord de laquelle elle sera acheminée en Grèce pour y être déconstruite, après un passage temporaire dans un chantier naval de Saint-Mandrier.

 

La priorité du préfet maritime, après la sécurité des équipes d’intervention, est d’éviter toute atteinte supplémentaire à l’environnement autres que celles observées lors de l’incendie du Reine d’Azur et pour lesquelles des moyens de la Marine nationale avaient été déployés.

Pour ce faire, plusieurs dispositions seront prises :

  • mise en place, par la société Spanopoulos, d’un dispositif préventif de lutte contre une éventuelle pollution sur la zone concernée (barrage flottant, barrage absorbant, moyens légers d’intervention en cas de fuite d’hydrocarbures ou de fluides divers en dehors du barrage,…) :
  • présence d’un représentant du préfet maritime de la Méditerranée à bord des moyens grecs durant toute la durée des travaux pour s’assurer de la bonne conduite des opérations et, le cas échéant, servir d’interface avec la préfecture maritime ;
  • publication d’un arrêté préfectoral d’interdiction de toute activité nautique dans un rayon de 200 mètres autour de l’épave[2]. Des moyens de la Gendarmerie maritime seront envoyés sur zone pour veiller à son respect et donc à la sécurité des opérations.

 

A l’issue du relevage de l’épave, une remise en état des fonds marins ainsi qu’un état des lieux seront effectués pour confirmer la dépollution du site.

 

Ce relevage du Reine d’Azur, quelques mois après son naufrage dans des conditions difficiles, contribue directement à la préservation de l’environnement maritime dans un secteur sensible de la Méditerranée. En retirant de l’eau cette épave, c’est une atteinte à l’environnement par pollution plastique et par dissolution lente de produits chimiques qui est ainsi évitée. Cette démarche responsable va dans le sens de l’impulsion vigoureuse donnée par la préfecture maritime de la Méditerranée pour traiter durablement la question des épaves qui jalonnent encore aujourd’hui le littoral méditerranéen.

*

*             *

Rappel des faits : le mercredi 11 août 2021, vers 04h30, un incendie s’est déclaré sur le yacht Reine d’Azur (pavillon britannique) alors que celui-ci était au mouillage à l’ouest de Port-Cros. Dix personnes (quatre membres d’équipage et six passagers) ont été rapidement évacuées et mises en sécurité. Aucune victime n’est à déplorer. L’incendie a été éteint à 13h00 le même jour. Le 13 août, alors que la coque fortement endommagée par l’incendie restait sur la surveillance du BSAA Jason, l’épave a commencé à sombrer au large de l’île du Levant.

 

Plus de détails :

 
 

[1] Responsable des opérations dans le respect des conditions de sécurité et en tenant compte des atteintes à la structure de l’épave et des conséquences éventuelles lors des opérations de relevage.