Logo prefecture
Rechercher dans
Ne gênez pas les Canadair !
Ne gênez pas les Canadair !
12 août 2021

Alors que l’été reste une saison propice pour les incendies sur le littoral méditerranéen, en cas d’incendie et de déploiement d’avions « bombardiers d’eau » type Canadair, la Préfecture maritime de la Méditerranée rappelle qu’il est interdit et dangereux de s’approcher de ces avions en opérations lors des phases d’écopage (*).

Les principales zones en mer et sur les étangs sont détaillées sur l’arrêté n° 59/2021 du 1er avril 2021 de la Préfecture maritime de la Méditerranée et reprises sur toutes les cartes marines. Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres plans d’eau propices peuvent être utilisés sans préavis.

L'arrêté est consultable ici

CES ZONES SONT ACTIVEES PAR LE SIMPLE SURVOL A BASSE ALTITUDE DU PLAN D’EAU PAR L’AERONEF.

A partir du survol de repérage, toute personne (nageur, plongeur, plaisancier...) doit s’éloigner au plus vite à plus de 500 mètres de l’axe de présentation pendant toute la durée des opérations, et jusqu’à une heure après le dernier survol. Lors des phases d’écopage, les Canadairs sont très peu manœuvrant ; ils sont donc prioritaires sur les autres aéronefs pouvant utiliser le plan d’eau (hydravions civils, ULM).

Même si les images de ces aéronefs sont impressionnantes, il est dangereux, pour le photographe comme pour l’équipage de l’avion, de s’approcher pour filmer.

Le non-respect de ces dispositions expose l’auteur à des peines et poursuites prévues par les articles 131-13 et R. 610-5 du code pénal, par les articles L. 5242-2 et L. 5243-6 du code des transports, ainsi que par les articles 6 et 7 du décret n° 2007-1167 du 02 août 2007 modifié relatif au permis de conduire et à la formation à la conduite des bateaux de plaisance à moteur.

(*) Vol au ras de la surface du plan d'eau pour procéder au remplissage des soutes d'eau de l'avion.