Logo prefecture
Rechercher dans
Le Cross Méditerranée coordonne un important dispositif de recherche entre Gruissan et Leucate
Le Cross Méditerranée coordonne un important dispositif de recherche entre Gruissan et Leucate
4 avr. 2021

Samedi 3 avril, vers 15h30, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Méditerranée (Cross Med) est contacté par un groupe de véliplanchistes pour une inquiétude concernant un leur membre perdue de vue, au large de Gruissan vers 14h30. Il devait rallier Port la nouvelle, mais n’est pas revenu, depuis le groupe est sans nouvelles.

Le Cross Med a mis en place un importantdispositif de recherche sur zone :

- Quatre moyens nautiques des stations de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) , une de Gruissan, une de Leucate et deux de Port la Nouvelle

- L'hélicoptère Dragon 66 de la Sécurité civile,

- L'hélicoptère Panther de la Marine  nationale.

- Le Falcon 50 de la Marine nationale

- La vedette Maury des gendarmes maritimes

- Patrouille des sapeurs-pompiers du SDIS 11

Cet dispositif conséquent a opéré jusqu'à environ 1h 45 du matin sous coordination du Cross Med qui a réparti les zones de recherches entre Gruissan et Leucate jusqu’à 13 nautiques (environ 25 km) au large.

A 6h45 ce dimanche matin, les recherches reprennent avec l'envoi depuis la base d'aéronautique navale de Lann Bihoue (56) d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, et deux vedettes SNSM de Port la Nouvelle et de Gruissan.

Vers 9h, l’Atlantique 2 relocalise le véliplanchiste. A 9h05 la SNSM de Gruissan le récupère vivant et conscient, Elle le ramène à quai à Port la nouvelle pour une prise en charge médicale par un VSAV.

Conditions météo sur zone : Mer 2-3. Vent 30 nds (env. 60 km/h) - Bonne visibilité

Il s’agit de la 2ème opération de ce type conduite par le Cross en l’espace d’une semaine

Sans présumer des circonstances qui ont conduit à déclencher ces opérations, la Préfecture maritime de la Méditerranée, insiste d’autant plus fortement sur ces quelques conseils pour pratiquer les loisirs nautiques dans les meilleures conditions de sécurité

  • Disposer d’un moyen d’alerter les secours et surtout de se rendre visite afin d’être vu par les secours
  • Disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche, notamment gilet de sauvetage, moyens de signalisation surtout si l'activité se déroule en fin de journée (ex : lampe frontale), de localisation (ex : GPS), et d’alerte ;