Logo prefecture
Rechercher dans
Le CROSS Méditerranée coordonne les opérations de recherche d’un kayakiste au Rayol-Canadel (83)
Le CROSS Méditerranée coordonne les opérations de recherche d’un kayakiste au Rayol-Canadel (83)
7 juil. 2020

Dans la soirée du 6 juillet 2020, le Centre régional opérationnel de recherche et de sauvetage (CROSS) Méditerranée est alerté par le responsable d’un restaurant qu’un de ses employés, parti faire une promenade en kayak à la mi-journée, n’était pas venu prendre son service et demeurait injoignable.

Les éléments reçus par le CROSS étant caractéristiques d’une disparition en mer, celui-ci dépêche sur le secteur du Rayol-Canadel la vedette de la SNSM de Cavalaire, la SNS 260 « Cap Vigie », ainsi que l’hélicoptère Panther de première alerte de la Marine nationale, basé à la base aéronautique navale d’Hyères. Arrivés sur zone peu avant 23h00, ils effectuent des recherches pendant une heure avant que le Panther ne soit réorienté vers la rade de Bormes, secteur dans lequel le téléphone du disparu a émis pour la dernière fois selon son opérateur. La vedette SNSM du Lavandou, la SNS 222 « Patron Memin Giraudo », est déployée en complément de ces recherches. Faute d’éléments nouveaux, sur ordre du Préfet maritime, le CROSS Méditerranée demande au Panther, à la SNS 260 et à la SNS 222 de suspendre les recherches à 01h00.

Ce matin, le responsable du restaurant rappelle le CROSS Méditerranée pour lui signaler que son employé est finalement rentré chez lui aux alentours de 05h00. Mis en difficulté par le vent qui soufflait à 30 nœuds (55 km/h), il s’est abrité dans une crique avant de reprendre la mer quand le vent est tombé. Son téléphone ne fonctionnant plus, il n’avait pas pu se manifester.

 

Cette opération souligne l’importance de connaître les mesures à prendre avant tout départ en mer, quelle qu’en soit la durée et la distance :

  • Disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche, notamment gilet de sauvetage, moyens de signalisation (ex : lampe frontale), de localisation (ex : GPS), et d’alerte ;
  • Avoir un moyen de communication étanche et avec batterie chargée pour joindre le CROSS Med si besoin (au 196 depuis n'importe quel téléphone ou canal 16 par VHF) ;
  • Vérifier la météo sur la zone et de ne pas surestimer ses moyens et ses capacités si les conditions ne sont pas compatibles avec son niveau ;
  • Ne pas partir seul, ou prévenir un proche de son lieu de mise à l'eau, sa destination, l’horaire estimé de retour, etc. afin qu’il puisse, en cas d’inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196) ;
  • En cas de retour tardif ou de perte de matériel, ayant potentiellement provoqué une inquiétude et des recherches, prévenir le CROSS que l’on est sain et sauf.