Logo Préfecture
Rechercher dans
Le Cross Med coordonne une opération de recherche d’un wingfoiler en difficulté au large de La Ciotat (13)
Le Cross Med coordonne une opération de recherche d’un wingfoiler en difficulté au large de La Ciotat (13)
15 févr. 2022

Ce jour, vers 12h20, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Méditerranée (Cross Med) situé à La Garde (83) est contacté par VHF par un wingfoiler en difficulté en mer au large de La Ciotat.

L’intéressé est alors sur sa planche, mais fatigué et incapable de manoeuvrer (victime d’un léger malaise). Il n’est pas en état de rentrer seul à son point de départ et demande l’intervention d’un moyen de secours.

Le Cross Med engage alors un semi-rigide de la station de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) de la Ciotat et l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à Hyères (83).

Durant toute cette période, le wingfoiler est suivi, par intermittence en raison de la forte houle levée par les conditions de vent, par le sémaphore du Bec de l’aigle situé à La Ciotat.

Vers 13h15, l’intéressé est repéré par l’hélicoptère, hélitreuillé à bord et conduit à l’hôpital Sainte-Musse de Toulon pour une prise en charge médicale. De son côté, la SNSM a pu récupérer la planche de wingfoil.

Il est à noter que l’intéressé a rapidement pu déclencher les secours car il avait sur lui un moyen de communication en état de marche (VHF et téléphone) et un moyen de signalisation (fusée de détresse). Par ailleurs, le CROSS a pu le géolocaliser grâce à son numéro de téléphone portable, ce qui a permis aux moyens de se rendre directement sur sa position.

Ces éléments permettent de mieux diriger les moyens d’intervention vers un plaisancier ou un usager de la mer, notamment dans des conditions météo rendant la visibilité délicate.

 

Météo sur zone : Vent secteur NW - Env. 80km/h - Mer 4

*

*      *

Sans présumer des circonstances qui ont conduit à déclencher ces opérations, la Préfecture maritime de la Méditerranée, rappelle ces quelques conseils pour pratiquer dans les meilleures conditions de sécurité :

  • Disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche, notamment gilet de sauvetage, moyens de signalisation surtout si l'activité se déroule en fin de journée (ex : lampe frontale), de localisation (ex : GPS), et d’alerte ;
  • Avoir un moyen de communication étanche et avec batterie chargée pour joindre le CROSS Med si besoin (au 196 depuis n'importe quel téléphone ou canal 16 par VHF) ;
  • Vérifier la météo sur la zone et de ne pas surestimer ses moyens et ses capacités si les conditions ne sont pas compatibles avec son niveau ;
  • Ne pas partir seul, ou prévenir un proche de son lieu de mise à l'eau, sa destination, l’horaire estimé de retour, etc. afin qu’il puisse, en cas d’inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196) ;
  • En cas de retour tardif ou de perte de matériel, ayant potentiellement provoqué une inquiétude et des recherches, prévenir le CROSS que l’on est sain et sauf.