Logo Préfecture
Rechercher dans
Le CROSS Med coordonne un important dispositif de recherche d'un baigneur disparu à Marseille (13)
Le CROSS Med coordonne un important dispositif de recherche d'un baigneur disparu à Marseille (13)
12 août 2022

Le jeudi 11 août, vers 17h30, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer de Méditerranée (CROSS Med) est alerté de la disparition d'un baigneur, parti nager depuis la plage de Bonneveine dans la rade sud de Marseille. L'inquiétude est exprimée par ses parents qui n'ont plus vu cet adolescent de 15 ans depuis 15h15.

Immédiatement, le CROSS Med engage et coordonne plusieurs moyens pour conduire les opérations de recherche :

  • hélicoptère de la sécurité civile Dragon 131 ;
  • vedette de 1ère classe SNS 152 Bonne Mère de Marseille de la station SNSM de Marseille ;
  • vedette de gendarmerie maritime P619 Huveaune ;
  • plusieurs embarcations du bataillon des Marins-Pompiers de Marseille ;
  • équipe de plongeurs du bataillon des Marins-Pompiers de Marseille ;
  • hélicoptère Dauphin de la Marine nationale Guepard Victor de la flottille 35F de Hyères.

Les premières investigations côtières menées se révélant infructueuses, le CROSS décide d'élargir les recherches à toute la zone comprise entre les îles du Frioul et la côte marseillaise. Alors que la grande majorité de la zone est blanchie et que la nuit tombe, le Guepard Victor repère finalement le baigneur, peu après 21h, en difficulté à 300 mètres au large de la plage de l'Huveaune.

Immédiatement pris en charge par les moyens nautiques des marins-pompiers, en état d'hypothermie avancée et ayant avalé beaucoup d'eau, l'adolescent est ramené au port de la Pointe Rouge. Après un bilan médical complet par les marins-pompiers et le SAMU 13, il n'a pas été jugé nécessaire de l'évacuer vers une structure médicale.

Météo sur zone : vent de secteur Sud-Est - 12 noeuds, mer 1, bonne visibilité.

*

*               *

Sans présumer des circonstances qui ont conduit à déclencher ces opérations, la préfecture maritime de la Méditerranée rappelle ces quelques conseils pour pratiquer une activité en mer dans les meilleures conditions de sécurité :

  • ne pas partir seul, ou prévenir un proche de son lieu de mise à l'eau, l'horaire estimé de retour, etc. afin qu'il puisse, en cas d'inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196) ;
  • avoir un moyen lumineux pour pouvoir se signaler de nuit en toutes circonstances auprès des moyens de recherche ;
  • avoir un moyen de communication étanche et avec batterie chargée pour joindre le CROSS Med si besoin par VHF (canal 16) ou par téléphone (196) ;
  • vérifier la météo sur la zone et ne pas surestimer ses moyens et ses capacités si les conditions ne sont pas compatibles avec son niveau.