Logo Préfecture
Rechercher dans
Inquiétude sur un voilier – La préfecture maritime et le CROSS MED mobilisés pour relocaliser le voilier Sylphe
Inquiétude sur un voilier – La préfecture maritime et le CROSS MED mobilisés pour relocaliser le voilier Sylphe
1 juin 2022

Le 12 mai 2022 dans la matinée, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer de la Méditerranée (CROSS MED) était informé, via la famille des deux membres d’équipage du voilier Sylphe (voilier de 7,35m battant pavillon français), d’une inquiétude sur ce navire ayant quitté Martigues le 5 mai pour se rendre à Tanger (Maroc) via Gibraltar.

A la réception de cette alerte, les actions suivantes ont été déclenchées par le CROSS MED le 12 mai :

  • appels radio VHF et téléphonique vers le Sylphe, sans succès ;

  • information des Maritime Rescue Coordination Center (MRCC) de Madrid et de Rabat sur cette inquiétude ;

  • un traçage des derniers bornages des téléphones portables de membres d’équipage du voilier (indiquant une dernière position à proximité de Sausset-Les-Pins le 5 mai, en cohérence avec un départ de Martigues le même jour) ;

  • émission de messages de sécurité vers les navigateurs.

Depuis le 12 mai jusqu’à aujourd’hui :

  • des rappels réguliers ont été faits vers les MRCC espagnols, italiens et marocains pour leur signaler que le CROSS MED était toujours sans nouvelles du Sylphe ;

  • une veille renforcée a été réalisée par le French COSPAS-SARSAT Mission Control Center (FMCC) pour détecter une éventuelle détresse satellitaire en provenance du Sylphe ;

  • des messages quotidiens ont été diffusés en Méditerranée occidentale vers les navigateurs, nombreux sur zone ;

  • des contrôles de ports ont été réalisés les long des côtes françaises, espagnoles et marocaines afin de détecter une éventuelle présence du Sylphe à quai ;

  • des appels radio et téléphoniques ont été régulièrement tentés vers le Sylphe, sans succès ;

  • l’ensemble des vols d’aéronefs des administrations concourant à l’action de l’Etat en mer qui opèrent dans la zone (Marine nationale, Douanes, etc.) ont été sensibilisés ;

  • l’information a été publiée sur plusieurs sites Internet spécialisés.

 

A l’heure où ce communiqué est publié, aucun indice de présence du Sylphe ne permet d’affiner une zone pour de futures recherches. La dernière position connue du voilier date du 6 mai.

 

Le CROSS MED poursuit ses actions dites de « recherches non dirigées », en lien avec ses homologues des MRCC espagnols, italiens, algériens et marocains.