Logo prefecture
Rechercher dans
IMPORTANT DISPOSITIF DE RECHERCHES SOUS COORDINATION DU CROSSMED POUR UN PLONGEUR DISPARU EN BAIE DE CAVALAIRE (83)
IMPORTANT DISPOSITIF DE RECHERCHES SOUS COORDINATION DU CROSSMED POUR UN PLONGEUR DISPARU EN BAIE DE CAVALAIRE (83)
15 mai 2021

Ce jour, samedi 15 mai, vers 10h, le Cross Med (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée) est contacté par un support de plongée alors en mer dans la baie de Cavalaire. Dans des circonstances qui restent à déterminer, le bateau a heurté un de ses plongeurs alors en surface. Celui-ci, un homme de 60 ans, qui plongeait au recycleur sur l'épave du "Togo", a disparu dans une zone comprenant des fonds compris entre 40 et 50 mètres.

Immédiatement, le Cross Med engage plusieurs moyens :

  • Plongeurs des sapeurs-pompiers du SDIS 83 projetés sur zone par la route et à bord d’un hélicoptère Panther de la Marine nationale
  • Vedette SNS 260 « Cap vigie » de la station SNSM de Cavalaire
  • Patrouilleur côtier « Jonquille » de la Gendarmerie maritime
  • Concours d'un autre support de plongée présent sur zone

Les différentes plongées effectuées par les autres plongeurs présents sur zone, puis par les sapeurs-pompiers embarqués sur la SNS 260, ainsi que les recherches en surface et depuis l’hélicoptère de la Marine nationale, ne permettaient pas de retrouver le plongeur disparu.

Vers 14h30, sur proposition du Cross Med, le Préfet maritime ordonnait l'arrêt du dispositif de recherches.

Une enquête de la gendarmerie maritime devra déterminer les circonstances dans lesquelles ce drame est intervenu.

 

 

Sans présumer des circonstances dans lesquelles cet événement est intervenu, la Préfecture maritime de la Méditerranée rappelle que la plongée, sous toutes ses formes, est un sport à risques.

 

Même si l’on est expérimenté et en bonne condition physique, il convient de se souvenir qu’il faut :

• Préparer sa plongée, connaître l’environnement

• Ne pas plonger seul

• Connaître son équipement et ne pas surestimer sa condition physique

• Savoir alerter lorsque survient un imprévu

 

En mer, le numéro unique pour joindre les secours est le 196 depuis n’importe quel téléphone, ou le canal 16 de la VHF.