Logo prefecture
Rechercher dans
Hélitreuillage de trois personnes dans des conditions difficiles au sud de Camarat
17 juil. 2020

Le mercredi 15 juillet, vers 16h, le CROSS Méditerranée est alerté par les passagers d’un voilier de 7,50 m le « Flo », qu’ils sont en avarie de moteur et de safran. Ils se trouvent à environ 40 km du cap Camarat (St Tropez).
Le Cross Méditerranée, dépêche sur zone, la vedette SNSM « Bailli de Suffren 2 » de St Tropez, pour remorquer le voilier, qui dérivait vers le sud-est en direction de la Corse. Arrivée sur zone vers 20h30.
Après avoir passé la remorque au voilier vers 22h, et vu les conditions météorologiques déplorables, une mer déchainée, la vedette SNSM après avoir commencé à convoyer le voilier à 3 nœuds, préfère larguer la remorque pour éviter une rupture accidentelle.
En concertation avec la vedette SNSM, le Cross Med décide de faire décoller l’hélicoptère Panther de la Marine nationale appartenant à la flottille 36 F, pour aller hélitreuiller les 3 personnes à bord. En coordination avec la SNSM, le plongeur de l’hélicoptère, après avoir évacué les 3 personnes se rend sur l'avant du voilier pour décrocher la remorque.
Vers 2h du matin, l’hélitreuillage des 3 passagers est terminé. Sains et saufs, mais choqués et en hypothermie, ils ont été amenés à l’hôpital St Musse.  
La vedette SNSM est arrivée à quai à St Tropez à 5h du matin. Le Voilier « Flo » a été relocalisé. Actuellement la préfecture maritime se coordonne avec le propriétaire pour la récupération du voilier dans les plus brefs délais.
MTO sur zone : vent force 5 – Mer 4
 
Cette opération souligne l'importance du rôle de coordination des opérations de recherche et de sauvetage en mer conduites toute l'année par les centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage et l'expertise de chaque services ou administrations qui sont amenés à y participer.  Sans présager des circonstances dans lesquelles cet événement est intervenu, la Préfecture maritime rappelle :  - Ne pas prendre la mer lorsque les conditions météorologiques sont très mauvaises ; - Vérifier la météo sur la zone et de ne pas surestimer ses moyens et ses capacités si les conditions ne sont pas compatibles avec son niveau. - Ne pas partir seul, ou prévenir de ses intentions un proche (lieu de mise à l'eau, destination, horaire estimé de retour,) afin qu’il puisse, en cas d’inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196) ; - Disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche, notamment gilet de sauvetage, moyens de signalisation (ex : lampe frontale), de localisation (ex : GPS), et d’alerte ; - Avoir un moyen de communication avec batterie chargée pour joindre le Cross Med si besoin (au 196 depuis n'importe quel téléphone ou canal 16 par VHF.