Logo prefecture
Rechercher dans
Echouement d'un cargo à proximité des bouches de Bonifacio - Communiqué n°7
Echouement d'un cargo à proximité des bouches de Bonifacio - Communiqué n°7
17 oct. 2019

Suite à l’échouement du cargo Rhodanus dans la nuit du 12 au 13 octobre à proximité des bouches de Bonifacio, les opérations se poursuivent.
Outre la surveillance du site par une équipe d’experts et de plongeurs de la Marine nationale, différentes opérations de sécurisation du site ont été menées aujourd’hui :
-    La société « Euro assainissement » du groupe SEA d’Ajaccio, dépêchée par l’armateur et ses assureurs, a déjà retiré en sécurité plus de la moitié des hydrocarbures présents à bord. La manœuvre de pompage se poursuit (ne restera in fine que la quantité nécessaire à l’autonomie du cargo) ;
-    En complément du travail du bâtiment hydrographique Lapérouse et de la Flottille amphibie de la Marine nationale effectué ces derniers jours, le baliseur des Phares & Balises Iles Sanguinaires II a contribué à l’amélioration du dispositif de balisage des chenaux maritimes d’accès au site ;
-    Le Rhodanus est maintenant embossé avec deux ancres positionnées sur son arrière afin de garantir sa stabilité ;
-    Les deux arrêtés pris le 13 octobre ont été renouvelés. L’arrêté interpréfectoral (Préfecture maritime et Préfecture de Corse du Sud) définit toujours une zone d’interdiction temporaire de survol afin de permettre aux équipes sur place de travailler en sécurité. L’arrêté de la Préfecture maritime a étendu à 1200 mètres l’interdiction de navigation et de toutes activités nautiques autour du cargo.
Les solutions de déséchouement proposées par la société mandatée par l’armateur et ses assureurs, sont actuellement en cours de discussion à la Préfecture maritime de la Méditerranée.
Rappel des faits :
Malgré les appels répétés pendant près de 50 mn du CROSS Corse, du sémaphore de Pertusato et de la station italienne de La Maddalena, le cargo Rhodanus s’est échoué vers 3h00 dans la nuit du 12 au 13 octobre à proximité des bouches de Bonifacio, en Corse. Il transporte 2600 tonnes de bobines d’acier et devait faire escale le 14 octobre à Port-Saint-Louis-du-Rhône (13).