Logo prefecture
Rechercher dans
ECHOUEMENT D’UN CARGO A PROXIMITE DES BOUCHES DE BONIFACIO Communiqué de presse n°6
ECHOUEMENT D’UN CARGO A PROXIMITE DES BOUCHES DE BONIFACIO  Communiqué de presse n°6
16 oct. 2019

Suite à l’échouement du Cargo « Rhodanus » dans la nuit du 12 au 13 octobre à proximité des bouches de Bonifacio, la sécurisation du site se poursuit.

Les opérations de retrait d’hydrocarbures vers la terre se préparent, avec l’arrivée sur zone de la société « Euro assainissement » du groupe SEA d’Ajaccio, dépêchée par l’armateur et ses assureurs. Par mesure de précaution, la cellule antipollution et le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Affrété Jason de la Marine nationale ont également mis en place un barrage flottant autour du navire afin de sécuriser les opérations de pompage à venir.

Par ailleurs, la surveillance du site est toujours active : investigation quotidienne des plongeurs démineurs de la Marine nationale, survol d’un avion Falcon 50 de la Marine nationale, inspection permanente des installations depuis le Rhodanus. Aucune pollution n’est constatée.

Enfin, les arrêtés[1] pris sont toujours en vigueur et seront renouvelés ce soir.

Rappel des faits :

Malgré les appels répétés pendant près de 50 mn du CROSS Corse, du sémaphore de Pertusato et de la station italienne de La Maddalena, le cargo Rhodanus s’est échoué vers 3h00 dans la nuit du 12 au 13 octobre à proximité des bouches de Bonifacio, en Corse. Il transporte 2600 tonnes de bobines d’acier et devait faire escale le 14 octobre à Port Saint Louis (13).

 

[1] Deux arrêtés ont été pris le 13 octobre : un premier par la Préfecture maritime de la Méditerranée interdisant la navigation et toutes activités nautiques dans un rayon de 1000 mètres autour du cargo et un arrêté interpréfectoral (Préfecture maritime et Préfecture de Corse du Sud) définissant une zone d’interdiction temporaire de survol afin de permettre aux équipes sur place de travailler en sécurité.