Logo prefecture
Rechercher dans
Collision entre un navire roulier et un porte-conteneurs à environ 28 km au nord du cap corse. CP N°5 point de situation 11h30
Collision entre un navire roulier et un porte-conteneurs à environ 28 km au nord du cap corse. CP N°5 point de situation 11h30
09/10/2018

 

Dimanche matin vers 07h30, le navire roulier tunisien Ulysse est entré en collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia alors au mouillage à environ 28km au nord du cap Corse en haute mer. Aucun blessé n’est à déplorer dans cet accident. La collision a causé une brèche dans les soutes du porte-conteneurs. Ce ruban de pollution s’éloigne actuellement des côtes de Corse.

L’accord permanent RAMOGEPOL qui unit la France, Monaco et l’Italie en cas de pollution maritime a été activé. Plusieurs navires français, italiens et Agence européenne de la Mer sont actuellement sur zone.

La pollution s’étend actuellement sur 25km répartie en 7 tronçons discontinus. Sur zone, la mer est peu agitée (mer 3, vagues de 0,50m à 1,25m) et le vent souffle vers l’ouest pour une moyenne de 20km/h.

Les actions de lutte contre la pollution ont débuté dimanche soir et se poursuivent activement depuis. Les six navires franco-italiens ont été renforcé par l’arrivée d’un septième bâtiment, le Brezzamare. Ce navire dépend du réseau de navires anti-pollution établi par l’agence Européenne de Sécurité Maritime (AESM). Ce réseau, actuellement fort de 18 unités, est constitué de navires qui, à réception d’une demande d’intervention, s’engagent à cesser leurs activités commerciales, décharger leur éventuelle cargaison et à embarquer leur équipement de lutte antipollution sous 24 heures.

En parallèle, le navire Ulysse a essayé ses premières manœuvres pour procéder à la désincarcération des navires. Il a, pour cela, mis ses moteurs en arrière, mais sans permettre d’évolution significative de la situation. Les navires Jason et Abeille Flandre ont alors utilisé leur puissance de traction pour tenter d’aider le mouvement. Cette action n’a pas permis d’évolution de la situation.

Des experts mandatés par les armateurs ainsi que ceux mandatés par le Préfet maritime (Société SMIT, Groupement de Plongeurs Démineurs de la Marine nationale (Toulon) et Bataillon des Marins Pompiers de Marseille) sont en cours de déploiement sur zone. Ils étudieront d’autres modes d’actions pour les jours à venir.

Contact : 06.82.56.10.78 – premarmed.communication@gmail.com