Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Accident de plongée à proximité de Campomoro (2A)

20/06/2017

Le 20 juin, vers 13h, le Cross Med (*) en Corse reçoit un appel de demande d’assistance en provenance d’un support de plongée privé, un semi-rigide de 9 mètres avec 3 personnes à bord. Un des passagers, âgé de 58 ans, souffre d’une perte d’audition partielle (oreille droite) et est victime de vomissements après une plongée à l’air à 52 mètres pour une durée totale de 96 mn. Les conclusions de la conférence téléphonique à trois entre le semi-rigide, le SAMU 2A et le Cross Med en Corse confirme la nécessité d’une évacuation rapide de la victime. Le Cross Med en Corse demande alors au support de plongée de se diriger dans les meilleurs délais vers le port le plus proche, celui de Campomoro, au Sud de Propriano (Corse du Sud). Dans le même temps, l’hélicoptère Dragon20 de la sécurité civile, un VSAV des sapeurs-pompiers et une patrouille de gendarmerie sont dépêchés sur place par le Cross Med en Corse.

Peu après 14 heures, la victime est embarquée à bord de l’hélicoptère Dragon 20 pour être conduite à l’hôpital d’Ajaccio pour un passage en caisson hyperbare. Entre temps, les premiers symptômes signalés ont disparu (notamment la perte d’audition).

Après complément d’information, il s’avère que les 3 occupants du semi-rigide ont rallié les côtes corses directement depuis Hyères et que le passager victime du malaise avait déjà effectué une plongée à 80 mètres au trimix la veille.

Sans présager des conditions exactes dans lesquelles cet incident, qui aurait pu connaître une issue plus grave, est intervenu, la préfecture maritime de la Méditerranée tient à rappeler que la plongée sous-marine, même pratiquée par des professionnels ou des amateurs chevronnés, reste un sport à risque. Pour plonger en toute sécurité, il est important de ne pas surestimer ses moyens et ses capacités. Une plongée profonde nécessite d’être en bonne condition physique et en pleine possession de ses moyens pour minimiser le risque d’incident. La succession de plongées profondes constitue un facteur aggravant.

En mer, le numéro unique pour joindre les secours est le 196 depuis n’importe quel téléphone, ou le canal 16 de la VHF.

(*) Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage.

(**) Mélange ternaire constitué de trois gaz (dioxygène, hélium et azote) utilisé à la place de l'air pour une plongée profonde (notamment au-delà de 40 m)